Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

HYPN'OSE Thérap'éthique

maeva.hypn.ose@hotmail.com www.maevarusch.wix.com/hypnose


Nos limites sont dans notre carte du monde

Posted by Maeva on September 15 2014, 10:00am

Categories: #l'hypnose

Maeva.Hypn.Ose

Maeva.Hypn.Ose

Alfred Korsybski disait "Une carte n'est pas le territoire". Belle métaphore pour dissocier la réelle réalité (territoire) de notre représentation intérieure de la réalité du monde (carte). 

La carte symbolise notre propre réalité perceptuelle, celle que l'on obtient après qu'elle soit filtrée. Vous ne vivez donc pas directement dans la réalité mais dans votre propre perception du monde. 

Tous les Hommes sont égaux à la naissance et pourtant chaque être humain est unique, ce qui nous donne a chacun notre carte. Elle nous aide à évoluer dans le "monde réel" (territoire).

 

Et d'où provient notre carte, si différente du territoire qu'elle représente ? Je crois bien de nos filtres. Nous en avons plusieurs, en détail :

 

  • Le filtre des cinq sens. Toutes les informations reçues passent au travers de nos cinq sens : l'ouïe mode auditif, le goût mode gustatif, l'odorat mode olfactif, le toucher mode kinesthésique, la vue mode visuel. Je vous donne un exemple. 

 

Deux personnes regardent un coucher de soleil. 

La personne A fonctionne en mode visuel : Une immense boule orangée au dessus de la ligne de la mer. Ces reflets colorés se propagent dans l'ensemble du ciel, à travers les nuages. Ce mélange harmonieux nous fait voir des couleurs incroyablement lumineuses et intenses.

La personne B fonctionne en mode kinesthésique : La soirée est chaude et je peux ressentir les rayons du soleil vibrant sur ma peau.  Pas une seule brise venant figer le paysage des herbes hautes. Et la mer s'apaise et m'envoie sa fraîcheur la plus douce.

 

Notre ami Wikipédia le décrit d'une autre façon.

 

  • Les filtres culturels. Les règles propres de nos origines (européen, africain, indonésien ou amérindien, etc) influent sur notre perception de la réalité. Je peux prendre en exemple la nourriture ou la langue utilisée.

  • Les filtres personnels. Dans cette catégorie de filtres : notre éducation (qu'elle soit familiale, sentimentale, sociale), nos propres expériences. Cet ensemble de filtres influencent fortement ce que l'on pense et attend de notre vie. 

 

  • Généralisations, distorsions et omissions constituent la base profonde de nous-mêmes : Nos croyances !

 

 

Le plus important est de pouvoir repousser ses propres limites.

Jacques Villeneuve

 

En ces quelques phrases je voulais vous faire comprendre que vos limites se trouvent dans notre carte du monde, à l'intérieur de nous-même, dans nos filtres.

 

Si je prends un appareil photo avec une saleté sur la lentille, cela provoque une distorsion de la réalité perçue, une tâche (symptôme). Je peux facilement penser qu'il s'agit de quelque chose "d'extérieur" et que cette tâche appartient au paysage "réel"...

L'origine de cette tâche est pourtant en moi (sur la lentille). Et ce qui en est incroyable, c'est lorsque l'on nettoie la lentille, la tâche disparaît de la réalité perçue !

 

Prenez conscience de vos limites, et dépassez-les !

 

 

 

Maeva

 

 

Je connais mes limites. C'est pourquoi je vais au-delà.

Serge Gainsbourg

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post

Blog archives

We are social!

Recent posts